TEXTES DE BASE : Ps. 35 :10

« …Eternel ! Qui peut comme toi, délivrer le malheureux d’un plus fort que lui, le malheureux et le pauvre, de celui qui les dépouille » ?

David oppressé, persécuté par ses ennemis, se trouve l’âme anxieuse, attristée, angoissée, comprimée et déprimée. Ne sachant à quel sein se vouer, ou trouver du secours, David va se rappeler de la miséricorde, des bienfaits de Dieu qui n’abandonne jamais l’orphelin, qui relève celui qui a l’esprit  abattu, Job.22 :29 ; Esaïe 66 :2 .

Que va-t-il faire ? David va fléchir les genoux et prier. Dans sa prière qui, certes  ressemble à une prière imprécatoire, David reconnait un fait. C’est que face à l’injustice des hommes, face à la persécution et aux épreuves, seul Dieu à le pouvoir, l’autorité et la puissance dans le ciel et sur la terre, pour l’en délivrer.

Il s’exclame : qui peut délivrer le malheureux d’un plus fort que lui, qui le ruine et le dépouille ! QUI ? »

Nous pouvons crier comme David : face à cette pandémie du COVID-19, qui nous arrache notre liberté de tenir correctement nos cultes, qui restreint nos mouvements, qui nous ruine et nous dépouille économiquement et même socialement, car notre communion fraternelle en est considérablement fragilisée, cette crise qui fait des milliers voir des millions de morts… QUI pour nous délivrer de ce fléau ?

 « SEIGNEUR, SAUVE-NOUS »

Apparemment cette pandémie est plus forte que nous ;

Les puissants de ce monde ont montré leur incapacité face à coronavirus ; les scientifiques sont à pied d’œuvre sans pour l’instant un remède unanimement reconnu scientifiquement, et le torchon brule, brule, et brule. Là où l’on pensait maitriser la crise, de nouveaux cas sont révélés. Que faire donc face à cette pandémie plus forte que nous ?

Chers fidèles chrétiens, la Bible, parole révélée de Dieu nous dit, face à un plus fort que nous, fléchissons les genoux et crions à l’Eternel, celui là, a qui tout pouvoir appartient dans le ciel et sur la terre.

La phrase « Eternel ! Qui, peut comme toi… »?  Dans notre texte de base, Souligne le caractère unique du Seigneur. Il est le seul capable de délivrer le malheureux et l’oppressé.

Jésus dit : « …Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre… ». C’est l’une des dernières paroles prononcées par Jésus et adressées à ses disciples après sa résurrection. Matthieu 28 :18

 

a) Dans le ciel (Apoc.5 :4-6)

Dans la révélation, Jean aperçoit un rouleau, un livre dans la main de Dieu. Ce livre était scellé de sept sceaux ; Tous les événements qui doivent encore se produire à la fin des temps étaient consignés dans ce livre. Mais au début, personne, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre scellé, et même de le regarder. L’apôtre Jean désespéré, se mit alors à pleurer.

L’ange lui dit, ne pleure pas ;  il y a quelqu’un capable d’ouvrir le livre : oui face à la crise que tu traverses (le chômage, l’injustice des hommes, le rejet, le célibat, la maladie, le deuil…) Dieu te dit,  ma fille ne pleure pas, mon fils arrête de pleurer, il y a quelqu’un capable de te délivrer et te sortir de cette misérable situation, te sortir de ton angoisse. Cette personne se nomme :

Le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, l’Agneau immolé.

C’est donc seulement Christ, le Messie qui a été trouvé digne d’ouvrir le livre et de mettre fin à toutes choses. Il a vaincu le monde, Satan, les démons et même la mort.

L a Bible dit : « Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses, faites connaitre vos besoins à Dieu, par des prières et des supplications avec des actions de grâce ; Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus » Philip.4 :6-7.

« Fait de l’Eternel tes délices, et il accomplira les désirs de ton cœur »Ps.37 :4

b) Sur la terre (Matth. 8, 23-27)

 En ce temps-là, comme Jésus montait dans la barque, ses disciples le suivirent. Et voici que la mer devint tellement agitée que la barque était recouverte par les vagues. Mais lui dormait. Les disciples s’approchèrent et le réveillèrent en disant :

« Seigneur, sauve-nous» Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, hommes de peu de foi ? » Alors, Jésus, debout, menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme. Les gens furent saisis d’étonnement et disaient : « Quel est donc celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ? »

La barque symbolise l’Église en laquelle nous nous regroupons pour suivre Jésus.

Cette Église navigue dans la mer du monde, un monde qui s’agite, un monde ténébreux, un monde qui ne connaît pas Dieu ou, pire, qui Le rejette. Nous ne sommes pas du monde certes, mais nous somme dans le monde. Nous sommes donc concernés par ce qui arrive au monde !

Plutôt que de nous inquiéter, face aux aléas de la vie, nous devons plutôt  lancer au Seigneur, un cri du cœur : « Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus. ».

Face aux fléaux que traverse le monde, chers chrétiens, comme David levons-nous et crions à l’Eternel. Il a le pouvoir de nous en délivrer.

Les disciples qui faisaient naufrage, ont crié à Jésus : Seigneur, sauve-nous, car nous périssons. Jésus a combattu à leur faveur, ils ont été sauvés.

Le jeûne et prière décrété par le Bureau National (BEN) le 24/05/2020, est venu à point nommé. C’est l’occasion pour nous, comme un seul homme, de nous lever, de crier à notre DIEU, ». Comme David l’a fait ; de dire au Seigneur, Seigneur, sauve-nous comme les disciples l’ont fait.

Même si nous le faisons déjà, continuons et persévérons-y, car dit-on : «  beaucoup de viandes dans la sauce ne gâte pas la sauce ». Et le Seigneur, j’en suis persuadé et convaincu, combattra pour nous et nous délivrera définitivement du COVID-19.

 

CONCLUSION

« Le malheur atteint souvent le juste, mais l’Eternel l’en délivre toujours »Ps.34 :20

Seigneur vient, et délivre-nous,

Seigneur vient, et sauve nous.

AMEN !!

Téléchargement

Category Coronaviris